Avertissement
À partir du 1er décembre 2014, ce blogue ne sera plus mis à jour.
Cynthia Chassigneux

26 août 2011

CPVPC: publication des résultats d'un "sondage sur les Canadiens et la protection de la vie privée"

Au début de l'année 2011, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a demandé à la firme de sondage Harris/Décima de réaliser un sondage afin de

"mesurer la compréhension et la connaissance qu'ont les Canadiens de certains enjeux en matière de vie privée, des lois et règlements en la matière et des institutions fédérales chargées de leur application, tout particulièrement dans chacun des quatre domaines prioritaires: les technologies de l'information et la protection de la vie privée; la sécurité publique et la protection de la vie privée; l'intégrité et la protection de l'identité; la protection des renseignements génétiques"
(Source: CPVPC, Sondage 2011, p. 6)

Les résultats du sondage qui viennent d'être publiés révèlent qu'en ce qui concerne: 
  • protection de la vie privée, institutions, lois et droits:
    • la connaissance des institutions fédérales responsables de la protection de la vie privée, dont le CPVP, est inchangé (p. 8)
    • la plupart des Canadiens ne connaissent pas tellement bien les lois en matière de protection de la vie privée, mais ont l'impression de protéger leurs renseignements personnels (p. 11)
    • les Canadiens perçoivent que les gouvernements et les entreprises prennent plus au sérieux la protection des renseignements personnels (p. 14)
  • protection de la vie privée et nouvelles technologies:
    • beaucoup de Canadiens utilisent des appareils mobiles - avec ou sans mesures de protection de la vie privée (p. 29);
    • les Canadiens sont plutôt préoccupés par l'utilisation de réseaux Wi-Fi publics (p. 33);
    • les Canadiens sont plutôt préoccupés par la possibilité que leurs renseignements personnels accessibles en ligne tombent entre de mauvaises mains (p. 34);
    • les sites de réseautage social soulèvent des préoccupations quant à la protection de la vie privée (p. 37);
    • les Canadiens croient que les entreprises point-com devraient demander la permission avant de suivre les comportements en ligne (p. 40);
    • les gens consultent rarement les politiques de protection de la vie privée sur Internet, et ces politiques ne sont pas toujours claires (p. 42);
    • les jeunes Canadiens sont les plus grands utilisateurs des nouvelles technologies et les plus susceptibles de prendre des mesures pour protéger leur vie privée (p. 43);
  • sécurité nationale et sécurité publique:
    • les Canadiens sont préoccupés par la possibilité que leurs renseignements personnels soient utilisés par des gouvernements étrangers (p. 45);
  • attitutes à l'égard de la protection des renseignements génétiques:
    • de nombreux Canadiens sont préoccupés par les entreprises qui offrent des tests génétiques (p. 49).
Pour plus de détails, voir notamment:
Il est possible de faire un parallèle avec une enquête européenne sur la protection des données et l'identité numérique publiée dernièrement (billet du 19 juin 2011).

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.