Avertissement
À partir du 1er décembre 2014, ce blogue ne sera plus mis à jour.
Cynthia Chassigneux

2 décembre 2011

Europe: adapter Internet aux besoins des enfants

Dans la continuité d'un précédent billet, plusieurs entreprises se sont regroupées pour adapter Internet aux besoins des enfants et le rendre plus sûr ... parmi celles-ci on retrouve notamment Apple, Facebook, Google, Microsoft, Netlog, Vivendi. Ainsi, 
"les membres fondateurs de la coalition se sont accordés sur une déclaration d'intention, dans laquelle ils se déclarent disposés à mener des actions dans cinq domaines: 
- outils de signalement simples et solides: fonctionnalités placées en évidence et de façon reconnaissable sur tous les dispositifs afin qu’il soit possible de signaler efficacement des contenus et des contacts qui semblent préjudiciables aux enfants et de réagir avec la même efficacité; 
- paramètres de confidentialité adaptés à l’âge: fixer des paramètres qui tiennent compte des besoins des différents groupes d'âge (ces paramètres déterminent dans quelle mesure les informations concernant un utilisateur sont disponibles; par exemple si les coordonnées ou les photographies de l’utilisateur sont accessibles au grand public ou visibles par les personnes proches uniquement); 
- étendre l’utilisation des systèmes de classification en fonction du contenu: développer en matière de classification selon l'âge une approche qui soit reconnue comme valable par tous, pouvant être utilisée dans l’ensemble des secteurs et offrant aux parents des classes d’âges aisément compréhensibles; 
- accroître la disponibilité et l’utilisation du contrôle parental: promouvoir activement des outils conviviaux afin de faire en sorte qu’ils soient adoptés le plus largement possible; 
- retrait efficace de matériel pédopornographique: améliorer la coopération avec les services répressifs et les lignes téléphoniques d'urgence, prendre des mesures volontaristes pour retirer les matériels pédopornographique de l'internet."
(Source: IP/11/1485)
À l'été 2012, les entreprises entendent faire une évaluation de leurs actions ... à suivre donc.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.