Avertissement
À partir du 1er décembre 2014, ce blogue ne sera plus mis à jour.
Cynthia Chassigneux

15 août 2012

Australie: Google, WiFi et vie privée

Le 6 août 2012, l'Office of the Australian Information Commissionner a répondu à la lettre que Google a fait parvenir, le 27 juillet 2012, aux autorités de contrôle au sujet des données dites "de contenu". On peut y lire: 
"I [i.e. Timothy Pilgrim, Privacy Commissioner] do not require Google to retain the additional payload data and, unless there is a lawful purpose for its retention, Google should immediately destroy the data. Once this has occurred I would like confirmation from an independent third party that the data has been destroyed.  Further, I would also request that Google undertakes an audit to ensure that no other disks containing this data exist, and to advise me once this audit is completed."
(Source: OAIC, Lettre du 6 août 2012)

Et, le 9 août, l'entreprise a fait savoir que les disques contenants lesdites données ont été détruit (+ lettre de confirmation du tiers indépendant). 

N.B: L'Information Commissioner’s Office (ICO) du Royaume-Uni (billet) et la Commission nationale de l'informatique et des libertés en France (billet) ont répondu différemment à l'annonce de Google

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.