Avertissement
À partir du 1er décembre 2014, ce blogue ne sera plus mis à jour.
Cynthia Chassigneux

8 septembre 2013

Pologne et Maroc: deux conférences pour les autorités de protection des données

[Publié le 08/09/2013 à 11:39 - Complété le 08/09/2013 à 12:20 - Ajout le 23/10/2013 à 22:37]

Cet automne la 35° conférence internationale des commissaires à la protection des données et de la vie privée (programme) se tiendra à Varsovie (Pologne) du 23 au 26 septembre prochain. Les discussions porteront sur les thèmes suivants: 
- Les réformes dans le monde entier. L'interopérabilité entre les régions 
- La protection des données personnelles et la technologie   
- Les principaux acteurs : perspectives, rôles, intérêts
Quelques semaines après, les autorités francophones se rencontreront, les 21 et 22 novembre à Marrakech (Maroc), lors de la 7° conférence de l'Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP) (programme à venir ajouté le 23/10/2013)

Cette 7° conférence de l'AFAPDP est organisée en collaboration avec la Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) du Maroc: 
"A l’invitation de la Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP), l’Association Francophone des Autorités de Protection des Données Personnelles (AFAPDP), organise les 21 et 22 novembre prochains à Marrakech,  la septième Conférence des Autorités de contrôle."
(Source: CNDP - 7° conférence de l'AFAPDP)
Rappelons que la CNDP a été constituée, en août 2010, suite à l'adoption en 2009 de la loi n°09-08 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel

À l'instar du Maroc d'autres pays africains ont également adopté une loi de protection des données personnelles. Il en va notamment ainsi du Cap Vert (Loi n°113/V/2001), de la Tunisie (Loi 2004-63), du Burkina Faso (Loi 010-2004/AN), de Maurice (Loi n°13-2004), du Sénégal (Loi 2008-12), du Bénin (Loi 2009-09), du Gabon (Loi n°001-2011) ou encore de l'Afrique du Sud (2013 - sanction présidentielle à venir (billet)). 

À suivre ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.